Pourquoi 'soixante-dix', 'quatre-vingts', 'quatre-vingt-dix'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi 'soixante-dix', 'quatre-vingts', 'quatre-vingt-dix'

Message par Arc-en-gel le Ven 24 Aoû - 11:08

Pourquoi 'soixante-dix', 'quatre-vingts', 'quatre-vingt-dix' ?

Au Moyen-Âge, on avait coutume en France de compter de vingt en vingt.
Aussi trouvait-on les formes vint et dis (30), deux vins (40), trois vins (60), etc. Saint-Louis fonda, par exemple, l’hospice des Quinze-vingts (des 300 aveugles). Ce système, dit ''vicésimal'', était utilisé par les Celtes et par les Normands, et il est possible que l’un ou l’autre de ces peuples l’ait introduit en Gaule.Ainsi seraient apparus les nombres de soixante-dix, quatre-vingt et quatre-vingt-dix.

Dès la fin du Moyen-Âge, les formes concurrentes trente, quarante, cinquante, soixante se répandent victorieusement. Pourquoi l’usage s’arrête-t-il en si bon chemin ? Aucune explication n’est vraiment convaincante. Peut-être, tout simplement, a-t-on éprouvé le besoin de conserver la marque d’un ''calcul mental'' qui aurait été mieux adapté aux grands nombres (soixante-dix : 70=60+10, quatre-vingt : 80=4x20 et quatre-vingt-dix : 90=80+10). Reste la part du hasard et de l’arbitraire, avec laquelle tout spécialiste de la langue sait bien qu’il lui faut composer...

C’est au XVIIe siècle, sous l’influence de Vaugelas et de Ménage, que l’Académie et les auteurs de dictionnaires ont adopté définitivement les formes soixante-dix, quatre-vingt, quatre-vingt-dix au lieu de septante, octante, nonante. Il est à noter pourtant que les mots septante, octante, nonante figurent dans toutes les éditions du Dictionnaire de l’Académie française. Encore conseillés par les Instructions officielles de 1945 pour faciliter l’apprentissage du calcul, ils restent connus dans l’usage parlé de nombreuses régions de l’Est et du Midi de la France, ainsi qu’en Acadie. Ils sont officiels en Belgique et en Suisse (comme en outre, dans ce pays, huitante)qui n'utilisent pas soixante-dix, quatre-vingt et quatre-vingt-dix. Rien n’interdit de les employer, mais par rapport à l’usage courant en France, ils sont perçus comme régionaux ou vieillis

http://www.pourquois.com/francais/pourquoi-soixante-dix-quatre-vingts-quatre-vingt-dix.html
avatar
Arc-en-gel
Black Beamish
Black Beamish

Nombre de messages : 6595
Age : 35
Localisation : avignon
Réputation : 11
Points : 3005
Date d'inscription : 01/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum