Les télécoms ont atteint la cote d'alerte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les télécoms ont atteint la cote d'alerte

Message par Tsilfa le Ven 2 Nov - 12:13

INFOGRAPHIE-Dressant un constat accablant de la situation des opérateurs français, le cabinet Arthur D.Little propose trois axes d'action pour renouer avec la croissance et l'emploi.

La fédération fran­çaise des télécoms tire la sonnette d'alarme. S'appuyant sur une étude très détaillée réalisée par le ­cabinet Arthur D.Little, elle dresse un tableau accablant de la situation des opérateurs européens et appelle tant le gouvernement français que l'Europe à rebâtir d'urgence une politique industrielle pour soutenir l'investissement et l'emploi dans le secteur.

Le constat est sans appel: contrairement aux autres régions du monde, le secteur des télécoms européen n'a quasiment pas crû en cinq ans, ce qui s'est traduit par un effondrement de sa valeur. En chiffre d'affaires, les opérateurs connaissent une croissance 7 à 9 fois plus faible en Europe qu'en Asie et en Amérique du Nord. Ils ont perdu 28 % de leur valeur entre 2006 et 2012.

La pression est particulièrement forte en France où les opérateurs devraient voir leur chiffre d'affaires baisser de 9 % entre 2011 et 2014 et leur marge brute d'exploitation reculer de 14 % durant la même période.

Cette décroissance des marges présente un triple danger selon Arthur D.Little. D'une part, elle obère les capacités d'investissement des opérateurs. D'autre part, elle fait chuter la valorisation du secteur, le plaçant sous la menace d'investisseurs hostiles. Enfin, pour maintenir son niveau de rentabilité, nécessaire à la poursuite des investissements, le secteur télécoms en France pourrait subir une baisse des effectifs d'environ 20.000 emplois.

Cette baisse de performance des opérateurs télécoms français s'explique par l'intensification de la concurrence mais aussi par le contexte réglementaire et fiscal. L'étude souligne notamment la dissymétrie fiscale subie par les opérateurs face aux acteurs Internet mondiaux utilisant les niches fiscales en Europe (TVA au Luxembourg et impôt sur les sociétés en Irlande par exemple). De ce fait, la France devrait perdre par exemple 600 millions d'euros de recettes de TVA sur les services électroniques en 2014. Sur le plan de la réglementation, depuis 2006, les baisses des prix des terminaisons d'appel et des tarifs d'itinérance ont coûté près de 15 milliards d'euros de revenus aux opérateurs télécoms en France.
Stimuler l'investissement

Face à ce constat, la fédération française des télécoms et Arthur D.Little proposent trois axes prioritaires d'action. Primo, assurer et favoriser la poursuite de l'effort d'investissement dans les infrastructures télécoms du futur. Concrètement, l'État pourrait par exemple stimuler la demande de très haut débit (abonnement à la fibre optique) en accordant une incitation fiscale à l'installation pour les nouveaux abonnés. Seconde recommandation: équilibrer les conditions de concurrence et de négociations entre opérateurs et géants de l'Internet. La fédération plaide notamment pour un allégement de la fiscalité spécifique au secteur où les taxes s'empilent (Cosip, taxe télécoms, TST, copie privée, etc.). Elle demande aussi un élargissement de l'assiette fiscale aux grands acteurs de l'Internet pour les taxes et redevances spécifiques au secteur. Enfin, la fédération plaide pour la création de filières numériques françaises autour des opérateurs télécoms. Cela passe par exemple par la création de pôles numériques organisés autour des opérateurs télécoms et intégrant des PME innovantes, mais aussi par des programmes de formation de techniciens et d'ingénieurs ou encore par la valorisation des métiers du secteur numérique.

La fédération des télécoms propose avec Arthur D.Little de nombreuses pistes pour que le secteur renoue avec la croissance et que l'Europe profite à plein de la révolution numérique. La balle est désormais dans le camp du gouvernement et de Bruxelles.



http://www.lefigaro.fr/societes/2012/11/01/20005-20121101ARTFIG00452-les-telecoms-ont-atteint-la-cote-d-alerte.php

_________________
"You must be the change you want to see in the world." - Mahatma Gandhi

"Whatever you do will be insignificant, but it is very important that you do it." - Mahatma Gandhi
avatar
Tsilfa
Black Beamish
Black Beamish

Nombre de messages : 7654
Age : 35
Localisation : Abidjan, Cote d'Ivoire
Réputation : -7
Points : 3600
Date d'inscription : 28/02/2006

http://alohajerem.kikooboo.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum